Suce-moi la pointe

On teste  vendredi le restaurant de Lauzun à Gignac. Chacun enfile une tenue adéquate à un établissement étoilé. Sof porte des escarpins à bout démesurément long et pointu, l’analogue horizontal du talon aiguille. Au pays d’Elizabeth (et d’Almodovar), ça s’appelle- et c’est évocateur- « chupame la punta ».

Laisser un commentaire