I love Paris

Si Paris devait désigner un gus à qui donner une pomme d’or sur laquelle est gravé « à mon touriste le plus enthousiaste », elle serait bien ennuyée d’ en faire une pomme de la discorde, incapable de choisir parmi les garçons et moi.

I love Paris concordance-300x225 (3 en 1 : Tom, Clem et le photographe Dom)

Casquette vissée sur la  tête et baskets aux pieds, nous sommes embarqués sur un axe du temps, remontant dimanche du Louvres à l’obélisque, ou venant lundi de la Défense où nous logeons pour descendre les Champs, de l’Etoile vers les jardins des Tuileries.

axe-historique-300x45

Mais Paris ne se gagne pas à coup de gros traits linéaires : l’Arc du Caroussel au sortir du Louvres répond par exemple au lointoin Arc de Triomphe (dans le Paris du Premier Empire), la Grande Arche à la pyramide de Ming Pei sous l’ère Mitterrand. Seul un regard stroboscopique permet une lecture chronologique de Paris tant les éléments de diverses périodes sont juxtaposés.

Voire imbriqués ; C’est par exemple en piétinant place de la Concorde que l’Histoire se refait sous nos pieds en un concentré de passions : aménagée sous l’oeil exigeant de la Pompadour, la place est baptisée place louis XVI sous la restauration, après avoir vu tomber la tête de ce même Louis en 1793, avant de prendre son apaisant nom actuel.

Autre perspective chronologique lorsque nous filons entre le Petit et Grand Palais de 1900 et traversons le pont Alexandre III avant de pénétrer les Invalides et son église Saint Louis. Clément, victime d’une défaillance, passe les pelouses sur mon dos, comme un clin d’oeil à l’hospitalisation des soldats blessés de Louis XIV.

axe-republicain-300x139axe-republicain-me-300x225

Enfin, toujours pour rappeler qu’un respect strict de la chronologie n’est pas toujours possible, nous avons choisi la Seine et ses méandres. Du pont Iéna face à la Dame de Fer, nous glissons sur l’eau jusqu’ à Notre Dame qui nous salue « du haut de toutes ses pierres ».

Paris is magic. Même la pomme de Newton ne touche plus terre.

newton-300x225

Sur l’air des lampions : « Pa-ris, Pa-ris, On-t’a-dule », avant le choc de demain à la Mosson et son slogan de circonstance.

 

Laisser un commentaire