Essouflement contre étouffement

J’ai dormi alternativement avec Tom et Clem pendant le séjour à la Réunion.

Tom bouge sans répit dans le lit. Il finit par gagner du terrain. Stratégie d’attaquant, brouillon mais toujours en mouvement. Tom essoufle.

Clem semble glacial. Mais le moindre déplacement que j’effectue (retournement, repli des jambes…) est immédiatement reproduit jusqu’à ce que je sois poussé dans les cordes. Clem procède par contre, avec un pressing constant. Clem étouffe.

 

 

 

 

Laisser un commentaire