L’habit ne fait pas le moine

J’ai répété des centaines de fois l’expression espagnole  » el habito no hace al monje » parce que les sonorités me plaisent.

J’ai découvert aujourd’hui son exact contraire,  » ce que peut un tailleur ». En espagnol, ça rend mieux : « lo que puede un sastre ! « 

C’est une estampe de Goya qui fait partie de son recueil « Caprices ». Capricho, fantaisie, bagatelle, peut-être. Attaque de l’église et satire sociale surement : superstition de femmes agenouillées devant une robe de moine qui n’habille qu’un arbre mort.

Lo_que_puede_un_sastre!

Autre découverte ce we : le pote Guigui est un baron. Baron de Caravètes ! Ça veut dire quoi ? Montpellierain depuis au moins 3 générations.

Mais, cuidado, malgré son titre ronflant et une belle lignée dont il pourrait s’enorgueillir, Guigui est. Il n’est pas « fils de quelqu’un ».

Il n’est pas un hidalgo :

Asta_su_Abuelo  (vu et raillé par Goya)

Laisser un commentaire