T’y tiens, à Titien ?

Deux statues antiques incontournables au musée Pio-Clementino du Vatican.

ALI217183Laocoon

Le torse du belvédère et le Laocoon, cités tous les deux dans une même peinture :  Le couronnement d’épines de Titien. (cf Titien, I.G. Kennedy, Taschen)

FC LAROUSSE 3087

Sous la férule de Tibère (deuxième empereur de Rome), le Christ apparaît tordu de douleurs comme Laocoon tandis que le buste du Belvédère inspire le dos musculeux du brutal à gauche.

D’où la fondamentale question du jour : est-ce qu’un Titien vaut mieux que deux tu l’auras ?

Deuxième question : « Hagarde » bien ce visage hirsute. A qui te fait-il penser ?

tetelaocoontetejésus

Indice : un célèbre « roi » déchu d’Irak :

saddam

Troisième question : alors, Jésus roi ?

C’est ce que confirment les quatre lettres I-N-R-I qui figurent sur les crucifix : Jésus de Nazareth Roi des Juifs.

En même temps, son intronisation relève de la farce : il revêt moins le costume du roi qu’un déguisement, à son corps défendant. En plus de la couronne et du manteau de pourpre, on lui donne un bâton en guise de sceptre.

Digression : un autre rapproche-ment entre Laocoon et Jésus.

Le bras droit levé du prêtre troyen fait penser à celui de Jésus dans le Jugement dernier 

Jésus

(Jésus et Marie en danseurs de flamenco, OLÉ !)

 

 

Laisser un commentaire